Isolation des combles ou de toitures

Mise en place d’une isolation thermique en comble perdu ou en rampant de toiture.

La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à :

  • R ≥ 7 m² .K/W en comble perdu ;
  • R ≥ 6 m².K/W en rampant de toiture.

Mise en place réalisée par un professionnel

Si le bénéficiaire est une personne physique, le professionnel ayant réalisé l’opération doit être titulaire d’une qualification portant la mention RGE dans le domaine :

« Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles »

La facture doit comporter les informations suivantes :

  • La mise en place de l’isolant (mention de pose, mise en œuvre),
  • La surface d’isolant installé,
  • La résistance thermique de l’isolant installée (R=… m².K/W)

Et pour les opérations engagées à partir du 1er avril 2018 :

  • La date de la visite technique du bâtiment,
  • La mise en place de l’isolant (mention de pose, mise en œuvre),
  • La marque et référence ainsi l’épaisseur et la surface d’isolant installé,
  • La résistance thermique de l’isolant installé (R=… m².K/W) évaluée, suivant la nature de l’isolant, selon l’une des normes suivantes :
    • NF EN 12664, NF EN 12667 ou la norme NF 12939 pour les isolants non réfléchissants
    • NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants

Le montant de la Prime CEE est calculé en fonction de la surface d’isolant posé.