Isolation des combles ou de toitures

Mise en place d’une isolation thermique en comble perdu ou en rampant de toiture.

La résistance thermique R de l’isolation installée est supérieure ou égale à :

  • R ≥ 7 m² .K/W en comble perdu ;
  • R ≥ 6 m².K/W en rampant de toiture.

Mise en place réalisée par un professionnel

Le professionnel ayant réalisé l’opération doit être titulaire d’une qualification portant la mention RGE dans le domaine :

« Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles »

La facture doit comporter les informations suivantes :

  • La mise en place de l’isolant (mention de pose, mise en œuvre),
  • La surface d’isolant installé,
  • La résistance thermique de l’isolant installée (R=… m².K/W)

Et pour les opérations engagées à partir du 1er avril 2018 :

  • La date de la visite technique du bâtiment,
  • La mise en place de l’isolant (mention de pose, mise en œuvre),
  • La marque et référence ainsi l’épaisseur et la surface d’isolant installé,
  • La résistance thermique de l’isolant installé (R=… m².K/W) évaluée, suivant la nature de l’isolant, selon l’une des normes suivantes :
    • NF EN 12664, NF EN 12667 ou la norme NF 12939 pour les isolants non réfléchissants
    • NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants

Le montant de la Prime CEE est calculé en fonction de la surface d’isolant posé.